Indicateur coloré de pH : Le jus de chou rouge.

Matériel :

  • Chou rouge
  • Produit anti-calcaire ou acide chlorhydrique
  • Vinaigre d’alcool ou acide éthanoïque
  • Jus de citron ou acide citrique
  • Hydrogénocarbonate de sodium (bicarbonate de sodium) NaHCO3 (levure chimique utilisée en pâtisserie)
  • Ammoniaque (solution aqueuse d’ammociac NH3)
  • Hydroxyde de sodium NaOH en solution (ou du déboucheur d’évier à la soude _
    caustique)
  • Plusieurs pipettes et une dizaine de tubes à essai

Protocole expérimental

  1. Préparation du jus de choux rouge
    • Mettre à chauffer 1 L d’eau (si possible distillée) dans une casserolle.
    • Couper la moitié d’un chou rouge en plusieurs morceaux et les mettre dans l’eau.
    • Lorsque l’eau arrive à ébullition, arrêter de chauffer.
    • Retirer les bouts de chou rouge, filtrer la solution à l’aide d’un filtre à café et verser le filtrat dans une bouteille pouvant être fermée hermétiquement.
    • Le jus de chou rouge peut être conservé plusieurs mois au réfrigérateur, dans sa bouteille fermée, sans subir de dégradation ni dégager de mauvaise odeur de chou.
  2. Expériences avec les acides et bases
    • Verser environ 5 mL de jus de chou rouge obtenu précédemment dans 9 tubes à essai identiques.
    • Diluer de moitié le contenu de chaque tube en ajoutant 5 mL d’eau. La couleur devrait être bleue. (Si ce n’est pas le cas, l’eau utilisée est peut-être légèrement acide ou basique ; ce n’est pas important pour la suite des expériences.)

ET MAINTENANT, A VOUS DE JOUER !!!!!

JPEG - 49.4 ko
Gamme_Chou_rouge

Explication :
Les fleurs, les légumes, les fruits et, d’une manière générale, les plantes ayant une couleur (autre que le vert de la chlorophylle) renferment des molécules qui sont responsables de cette couleur. Certaines de ces molécules sont sensibles à leur environnement chimique et leur couleur peut ainsi varier, comme des indicateurs colorés._ C’est le cas des anthocyanines, famille de colorants naturels (les flavonoïdes) dont la couleur varie sur tout le spectre coloré (selon les groupements présents sur le squelette de base) et en fonction du pH de la solution, c’est à dire de son acidité ou, au contraire, de son alcalinité (basicité). On parle alors d’indicateur de pH. Le légume le plus représentatif est certainement le chou rouge.

Le contenu de cette page a été largement inspiré du site science amusante. Pour en savoir plus

Mise à jour :
11 avril 2012

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter